10 conseils précieux pour un CV canadien réussi

Le Canada, plus précisément la province du Québec, attire de plus en plus de Français en quête d’un emploi. Ce pays offre de nombreuses opportunités professionnelles, et la rédaction d’un CV canadien requiert l’utilisation de certains codes. Nous allons vous fournir 10 conseils précieux pour un CV canadien réussi.

 

1) Le format

Au Canada, ce n’est pas le format papier A4 comme en France qui est utilisé, mais le format Lettre. Si vous choisissez d’envoyer votre CV par mail, ne le nommez pas « cv.doc », car les recruteurs reçoivent des centaines de candidatures nommées ainsi. Facilitez la vie des recruteurs et nommez ce fichier avec votre prénom et votre nom.

 

2) La longueur

Les CV canadiens sont influencés par les CV américains en ce qui concerne la longueur. Tandis qu’en France il est conseillé de faire tenir son CV sur une page, un CV canadien peut s’étaler sur une ou deux pages, parfois sur trois. Si votre CV fait plusieurs pages, pensez à les numéroter.

 

3) La dénomination des diplômes et des postes occupés

Il est important que les recruteurs canadiens comprennent votre niveau de formation et les postes que vous avez occupés. Ainsi, lorsque cela est possible, vous devez préciser la correspondance des diplômes français avec les diplômes canadiens. Vous devez également absolument indiquer votre niveau en langues étrangères, surtout pour l’anglais.

 

4) Les sigles

Les sigles, les acronymes et les abréviations sont à bannir de votre CV pour le Canada, dans un souci de bonne compréhension. En effet, il y a de grandes chances que ces sigles soient inconnus dans ce pays, il faut donc les écrire en toutes lettres.

 

5) Les renseignements personnels

Concernant les renseignements personnels, un CV canadien requiert votre nom, votre prénom, votre adresse, votre numéro de téléphone et votre adresse mail. Vous ne devez pas mentionner votre âge, votre sexe, votre nationalité, votre religion, votre situation matrimoniale ou d’autres informations de ce genre.

 

6) Une rubrique « objectif de carrière »

La rubrique « objectif de carrière » doit apparaitre en début de CV, car les recruteurs canadiens aiment la consulter rapidement afin de savoir si votre objectif correspond à leurs attentes. Cette rubrique doit être claire et courte (pas plus de deux phrases).

 

7) Une rubrique « compétences particulières »

La rubrique « compétences particulières » permet de mettre en valeur vos connaissances spécifiques et votre savoir-faire en rapport avec le poste convoité (informatique, langues étrangères…).

 

8) Mentionner des références

À la fin de votre CV, placez une rubrique « Références » dans laquelle vous indiquerez les coordonnées d’anciens employeurs ou de professeurs (avec leur accord). En effet, les recruteurs canadiens ont l’habitude de contacter les références pour se faire une idée précise du profil du candidat.

 

9) Détailler ses réalisations

Un CV, que ce soit au Canada en France, doit afficher vos réalisations. Cela permet au recruteur de savoir de quoi vous êtes capables, et il est conseillé de chiffrer ces réalisations (nombre de clients, chiffre d’affaires, économies réalisées…). Ainsi, votre potentiel et votre opérationnalité seront facilement décelables pour le recruteur.

 

10) Utiliser des verbes d’action

Votre CV canadien doit être concis et facile à lire. Pour cela, utilisez des verbes d’action (concevoir, négocier, programmer…) au lieu de rédiger de longues phrases. Il est recommandé d’utiliser un langage clair et parlant, selon le consulat de France à Montréal.

 

En suivant ces précieux conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté afin d’obtenir un emploi au Canada.

 

Article écrit par Pauline Lahary, de Mycvfactory partenaire de MyExpatJob
Mycvfactory propose des modèles de CV pour étudiants à télécharger, ainsi que des CV pour commerciaux sur mesure afin de vous accompagner dans votre recherche d’emploi. Contactez-les pour tout conseil !

Top Jobs

Nous recherchons un(e) Consultant(e) Mobilité Internationale pour un contrat en CDD d’une durée de 4 mois disponible immédiatement. Au sein de notre société de conseil en mobilité internationale vous serez en charge de diverses missions: Activité de conseil  Vous assistez un des Associés sur les dossiers clients relatifs à la mobilité internationale de salariés: Analyse pays Estimations de coût Politiques