Tous nos conseils pour la rédaction d’un CV international

Avec la mondialisation qui se renforce, les frontières de tout genre tendent à tomber de nos jours. Et cela contribue à développer le développement de l’emploi à l’international. En effet, désormais, on n’est plus obligé de rester dans son pays pour pouvoir trouver un travail. Il est tout à fait possible d’en trouver un à l’étranger. Il faudra tout simplement rester à l’affût des offres et bien rédiger un CV international. Dans cet article, nous vous proposons quelques conseils et astuces pour rédiger votre Curriculum Vitae international.

 

 

De la forme au contenu

Pour un CV international, la forme reste généralement la même que celle d’un CV classique. Il faudra donc respecter les mêmes consignes. On parle notamment ici de la structure et de la présentation du document. Pour commencer, il doit contenir les divers éléments constitutifs d’un curriculum vitae à savoir un entête, une rubrique pour les expériences professionnelles, une autre pour les formations, une autre rubrique pour les compétences et une dernière pour les éventuelles expériences extraprofessionnelles. Cette mise en forme type doit être bien respectée et il en est de même pour l’uniformité de la couleur. Mais comme vous postulez pour un emploi à l’international, n’oubliez surtout pas de mettre en valeur la rubrique « langues », dans laquelle vous allez exposer vos capacités en langues étrangères. Aussi, comme d’habitude, le CV doit tenir sur une seule et unique page. Il faudra donc tâcher d’être concis et précis dans la formulation des phrases, tout en restant néanmoins clair.

En ce qui concerne le contenu, vous devez mettre particulièrement en avant vos expériences professionnelles, les formations que vous avez suivies et vos compétences. Ce sont en effet les principaux éléments sur lesquels on vous jugera. Bien évidemment, celles-ci doivent être en rapport avec le poste à pourvoir. Aussi, essayez de bien les décrire et d’expliciter les missions que l’on vous a confiées dans vos anciens postes. De cette façon, le recruteur pourra mieux voir l’intérêt dont il a à vous recruter.

De la traduction du CV

Pour postuler pour un emploi à l’étranger, vous n’allez certainement pas rédiger votre CV dans votre langue maternelle. Le recruteur pourrait ne rien comprendre et ne pas lire le document que vous lui envoyez. La pratique veut que l’on rédige le CV en deux exemplaires : l’un dans la langue du pays dans lequel on souhaite travailler et l’autre en anglais. Si vous ne maîtrisez pas très bien ces langues, il est inutile de prendre le risque de le rédiger vous-même. Pour vous assurer de la qualité et la performance du CV que vous envoyez dans votre dossier de candidature, faites plutôt appel à un spécialiste de la traduction CV pour qu’il le fasse à votre place. De cette manière, vous pouvez être sûr que votre CV sera très bien compris et pris en compte par le recruteur. Vous aurez alors plus de chance d’être sélectionné et de participer à un entretien pour l’obtention du job.